You are here:Accueil-Assurance de véhicules-Les voitures les plus volées (auto plus) VS la méthode pour voler votre voiture (Benezra Avocats)

Les voitures les plus volées (auto plus) VS la méthode pour voler votre voiture (Benezra Avocats)

LES VOITURES LES PLUS VOLÉES (AUTO PLUS) vs LA MÉTHODE POUR VOLER VOTRE VOITURE (BENEZRA AVOCATS)

Si encore une fois cette année le magazine AUTO PLUS a réalisé son enquête annuelle sur les voitures les plus volées, le magasine s’abstient pourtant de déclarer ouvertement, à notre sens, la seule méthode de  vol utilisée à chaque fois : le vol informatique dit MOUSE JACKING (voir notre précédent article sur la question : http://www.benezra.fr/avocat-permis-assurances-vol-mouse-jacking-boitier-electronique.html).

Pourquoi ?

1-      Parce que les constructeurs n’arrivent pas à agir efficacement contre ces vols !

2- Parce que les assureurs, en toute hypocrisie, continuent d’introduire dans leurs contrats des clauses selon lesquelles en cas d’absence d’effraction du véhicule la garantie vol ne serait pas due et donc pas d’indemnité !

3-      Parce que les plus gros annonceurs télévisuels sont des compagnies d’assurance et que chaque reportage sur ce sujet est curieusement censuré par les chaines de TV !

4-      Parce qu’enfin personne ne s’étonne que la deuxième position a été raflée par l’une des voitures les plus chères du marché, bourrée d’électronique censée la protéger contre le vol !

Eh oui, la BMW X6, la « Rolls » (sic ! non BMW) des 4×4, le luxe à l’état pure, facturée à son heureux propriétaire l’équivalent d’un appartement de 10M2 à Paris, a obtenu la 2nde place sur le podium des voitures les plus volées de l’année 2013 selon le magasine AUTO PLUS.

Le magasine ne devrait pas obtenir dans un futur proche le budget communication de BMW, c’est certain, mais en revanche il pourrait obtenir celui des assureurs d’automobiles.

Le client ayant acquit son bolide et ayant lu AUTO PLUS, s’empressera d’aller assurer contre le vol son véhicule fraichement acheté, auprès de son assureur préféré chez qui il a déjà assuré de nombreux bolides depuis plus de 10 ans.

Mais voilà, les voitures sensées devenir inviolables car de plus en plus bourrées de technologies, sont en réalité devenues des biens avec lesquels on s’amuse à réaliser un classement des vols tellement ils sont volés.

Fini le temps où les voleurs devaient casser une vitre pour pénétrer dans le véhicule convoité (2 à 3 minutes), démonter le démarreur (10 à 15 minutes) et joindre le fil rouge au fil vert pour démarrer le véhicule (5 minutes) pour enfin prendre la fuite (total de 17 minutes pour les meilleurs à 23 minutes pour les moins bons).

Désormais c’est impossible, la technologie empêche cette manipulation !

Vous voilà rassuré ?

C’est en réalité encore plus simple de voler votre voiture…

Grâce à une clé (dite passe partout – oui cela existe – voir une photo ?) le voleur ouvre la porte (50 secondes !). Il ouvre à l’intérieur de votre véhicule la prise de contrôle du constructeur (15 secondes !). Il y branche alors un boitier électronique (10 secondes !) acheté sur internet (voir une photo ?). Il insère une clé ou une carte électronique vierge programmable (voir une photo ?) (10 secondes !) achetée aussi sur internet (voir une photo ?). Il renseigne son boitier électronique, celui qui a été branché sur la prise de contrôle du constructeur, avec la marque et le modèle de la voiture (20 secondes). Le boitier électronique reprogramme alors la clé ou la carte vierge insérée dans le démarreur (60 secondes). Le voleur prend alors la fuite au volant de votre véhicule flambant neuf après 165 secondes soit environ 3 minutes seulement.

Le lendemain, lorsque vous vous apercevez du vol, vous vous précipitez au commissariat afin de réaliser votre déclaration de vol et vous réalisez dans la foulée, votre déclaration auprès de votre assurance automobile en toute sérénité.

Les contrats d’assurance automobile prévoient qu’après 30 jours si le véhicule n’était pas retrouvé, l’assurance devrait vous indemniser alors.

Curieusement c’est à compter seulement de cette date que l’assurance va vous demander divers documents afin d’être indemnisé et pas en une seule fois, cela serait trop facile.

L’assurance va vous demander de remplir plusieurs documents administratifs (7 jours de gagnés pour l’assurance), ensuite elle va vous demander d’envoyer la carte grise (7 jours), puis les deux clés (de 7 à 90 jours selon que vous disposez ou pas de la seconde clé), ensuite de justifier le prix d’achat (de 14 à 90 jours selon le mode de paiement), ensuite si le véhicule à une origine étrangère, le quitus fiscal (30 jours).

Enfin, pour les assurances les plus tenaces, un enquêteur sera dépêché sur votre lieu de travail et sur votre domicile pour « enquêter » (oui vous êtes suspecté !) (60 jours).

Pourquoi les assurances traînent des pieds pour vous indemniser ?

Pour ne pas vous indemniser justement !

On ne sait jamais… Peut être ne seriez-vous pas capable de fournir tel ou tel document ce qui ne permettrait pas alors selon votre assurance de vous indemniser (des moyens de défenses existent, rassurez-vous !).

Au pire, votre assurance essaye simplement de gagner du temps…

Pourquoi les assurances essayent de gagner du temps ?

Tout simplement parce que tous les contrats d’assurance automobile disposent d’une clause redoutable : « en cas de vol, l’absence d’effraction entraine la déchéance des droits et donc de l’indemnisation ».

Introduites dans les années 1990, ces clauses servaient à confondre les fraudeurs qui montaient un scénario de vol de leur véhicule pour toucher la prime d’assurance.

En clair, les fraudeurs démarraient normalement leur véhicule, traversaient la France et autres, abandonnaient ensuite leur véhicule et déclaraient alors le véhicule volé.

Si le véhicule était retrouvé sans effraction, l’assurance déduisait la fraude du souscripteur et déposait dans la foulée, une plainte pénale pour tentative d’escroquerie.

Vous aurez compris alors pourquoi les assurances essayent de gagner du temps… pour expertiser le véhicule et déceler si oui ou non il y a eu vol sans effraction !

Mais aujourd’hui ? Comme toutes les voitures se volent sans effraction… Est ce que cela signifie que si le véhicule était retrouvé (carbonisé, vandalisé…), vous ne pourriez pas toucher d’indemnisation à cause d’absence d’effraction ?

La réponse à le mérite d’être claire : OUI, pas d’indemnisation en effet (là encore des moyens de défense existent, rassurez-vous).

En conclusion :

Mauvaise foi des constructeurs : les constructeurs n’hésitent pourtant pas à vous vanter les moyens antivol des véhicules vendus, l’inviolabilité de leurs systèmes ou autres !

Mauvaise foi des assurances automobile : les assurances n’hésitent pourtant pas à vous vendre une police d’assurance contre le vol, en tout risque !

Mauvaise foi des médias : C’est un secret de polichinelle et pourtant aucun média n’a encore oser s’attaquer à ce problème !

La meilleure défense reste cependant l’attaque et n’hésitez pas alors à faire valoir vos droits avec l’aide d’un spécialiste du droit automobile, un avocat automobile.

Michel BENEZRA, avocat automobile

BENEZRA AVOCATS – www.benezra.fr

2018-04-27T11:21:01+01:00